You are here

Droit de réponse à l'article intitulé: LE MEETING DU PARTI FDU-INKINGI A BRUXELLES: LES MILITANTS ET SYMPATHISANTS N'ONT PAS CEDE A UNE PROPAGANDE MENSONGERE, publié par Monsieur Gaspard MUSABYIMANA

FDU-Inkingi

A la demande des personnes avec lesquelles nous avons fait la mobilisation pour la manifestation qui a eu lieu à Londres le 20 octobre 2014 contre Monsieur Paul Kagame, je vous écris ce démenti en guise de droit de réponse. Toutefois, pour économiser mon temps je ne me baserai que sur le titre et le premier paragraphe, car il y a bien d'autres critiques a émettre sur beaucoup d’autres faits que vous relatez, qui pour moi outragent l'essence même de l’honnêteté intellectuelle.... 

Un proverbe français dit : "Pour chacune des raisons de mentir, il y a une meilleure raison de dire la vérité". 

En tant que membre et stratège de la faction des FDU/RDR qui avait organisé ce meeting, vous ne pouviez qu'avoir plusieurs raisons de mentir à la "petite septantaine"de personnes qui ont assisté à cette rencontre, alors que dans le passe on réunissait des centaines..... Mais moi j'ai la meilleure raison de vous dire la vérité, même si elle vous sera difficile à avaler. 

Ainsi donc, je vous confirme qu’il n’y a jamais eu de propagande mensongère à l’égard de certains membres de la faction FDU/RDR, concernant leurs comportements et agissements pendant la semaine de mobilisation qui a précédé la manifestation. 

Ceux qui tiennent de tels propos sont, soit impliqués dans cette triste mésaventure, soit sous-informés ou carrément mal intentionnés. En effet, l’on ne le dira jamais assez, d’autant plus qu’il s’agit de la pure vérité : il y a bel et bien eu une campagne de démobilisation bien orchestrée, pour la seule raison que la vidéo d'appel aux opposants au régime sanguinaire de Kigali, tant des partis politiques que de la société civile, à s'inscrire pour aller manifester nombreux à Londres n'avait pas été lancée par quelqu'un(e) de la faction FDU/RDR. Votre faction n’a jamais fait aucune communication officielle à ce sujet, invitant les gens à aller manifester. Selon mon entendement, pour tout événement majeur comme la venue du dictateur et criminel Kagame à Londres, nous devons taire nos divergences et montrer notre rejet commun du régime de Kigali. En démobilisant, vous avez joué pleinement le jeu de Kigali. Non seulement cette attitude est irresponsable mais aussi elle est détestable. 

Au cas où vous ne le sauriez pas, ou alors feriez semblant de ne pas le savoir, cette campagne a commencé dans la nuit de vendredi à samedi (17 - 18 octobre 2014) après la réunion skype de votre bureau politique, et s'est intensifiée durant tout le week-end jusqu'au moment du départ de Bruxelles à Londres. Les personnes qui ont été approchées par les membres de votre faction FDU/RDR pour les dissuader de faire le voyage nous ont donné leurs témoignages avant, pendant et au retour, surtout lorsque nous avons fait une réunion d'autocritique dans la soirée du mardi 21 octobre 2014, le lendemain de la manifestation. Il n'est point nécessaire de citer leurs noms, mais si cela devenait inévitable cela ne causerait aucun problème. Aussi, à moins que votre mémoire ne vous fasse défaut, vous devriez vous souvenir du fait que lors de votre meeting quelqu'un s’est plaint de ces manigances, dénonçant ce genre de comportement incompréhensible et choquant, surtout pour des personnes qui prétendent combattre le Président Kagame et son pouvoir hitlérien. Mais bien évidemment la réponse qu'on lui a réservée est une fois de plus un mensonge, comme tant d’autres bobards qui ont été débités de façon éhontée, en réponse à d’autres questions. Vous n'avez par exemple pas eu le courage de dire à l'assemblée que vous aviez, et ce depuis plus de trois semaines, la lettre ayant pour objet le dialogue entre les FDU/RDR et les FDU/REUNIFIEES que ces dernières vous ont adressée. Quel respect pour l’auditoire ! Mais surtout, quel exemple pour l'opposition ? 

Je voudrais aussi vous rafraîchir la mémoire, en vous rappelant que ce n'est pas du tout la première fois que les membres de la faction FDU/RDR fassent une campagne de démobilisation lorsque les FDU/REUNIFIEES participent dans l'organisation d'événements politiques de ce genre. C'est ainsi que lorsque Les FDU/REUNIFIEES, membres du CNCD ont commémoré la fête de KAMARAMPAKA en septembre dernier, ces saboteurs ont envoyé des SMS de démobilisation. Bien de malheur pour eux, car leurs desseins ont encore une fois échoué. Et dire que certains de ces messages venaient des personnes que l'on ne pourrait soupçonner, tellement ils se prétendent intègres. Ces SMS sont bien sauvegardés pour preuve si besoin il y aura. 

Quant à dire que le gros des personnes qui sont parties de Bruxelles venaient de votre faction FDU/RDR, c'est une pure farce à la Pinocchio. Et s'il est vrai que votre collègue Monsieur Justin Bahunga y était, nous l'avons trouvé sur place seul, debout dans un coin les mains dans ses poches, sans aucune pancarte, ni banderole, ni rien. Cela n'est d'ailleurs pas étonnant car il préside le CPL de Londres depuis des années sans avoir pu recruter un seul autre membre, dans cette ville où il y a pourtant des centaines et des centaines de rwandais. Il n'a commencé à bouger et à se rendre plus visible dans la manifestation que lorsqu'il a vu les appareils commencer à clignoter pour les photos et les vidéos, surtout avec l’arrivée massive des congolais qui avaient répondu à notre appel commun rwando-congolais. Sans doute que si vous aviez fait le voyage, vous auriez pu faire ce triste constat de vous-même, peut-être que ce choc vous aurait rappelé certaines des règles les plus élémentaires de la déontologie journalistique, et qu'ils vous auraient empêché de publier un tel tissu de mensonges, Monsieur le stratège de la faction FDU/RDR ! 

Je conclurais mon droit de réponse en confirmant une fois de plus qu'il n'y a jamais eu de propagande mensongère venant de qui que ce soit contre votre faction, qu’au contraire ce sont les membres de votre fraction qui la font subir aux autres, comme si vous manqueriez d’assurance ces jours-ci.... 

Au lieu de vouloir s'approprier les beaux fruits d'un travail dans lequel l’on ne s'est pas du tout impliqué, le mieux est d'apprendre à travailler avec les autres, d’arrêter de jouer au prétentieux, surtout lorsque la réalité est que l'on ne cesse pas de chuter jour après jour, de plus en plus bas... Avant, quand nous étions unis, nous pouvions réunir dans nos meetings entre 250, voire 400 personnes. Le peu de personnes qui ont assisté à votre meeting du 25 octobre est la preuve que le public ne croit plus en les FDU. Pour encore entraîner des foules et redevenir le parti fédérateur de l'opposition au régime de Kigali, le dialogue et l'union des FDU dans l'ensemble devient un impératif urgent. Les FDU/REUNIFIEES vous ont proposé ce dialogue et certains d'entre vous, dans leurs suffisances aujourd’hui très déplacées, refusent de prendre le chemin. 

Entre-temps la roue continue de tourner sans relâche, car ceux qui sont vraiment déterminés à mener ce combat pour la libération les nôtres, rien ne les arrêtera. Ils continueront d’oeuvrer ensemble avec les autres qui y sont engagés, jusqu’au bout. 

L'esprit Anglais (1956): “Un menteur commence par faire que le mensonge devienne vérité, et il finit par faire que la vérité devienne mensonge”.... 

Pour les membres des partis politiques qui ont fait la mobilisation en Belgique : RNC, CNCD(FDU/REUNIFIEES) et PPR-Imena 

Manifestation contre la visite de Monsieur Paul Kagame à Londres le 20 octobre 2014 

(sé) Marie-Madeleine BICAMUMPAKA, 

Membre du bureau exécutif des FDU REUNIFIEES

Tags: